Hymne à l'espoir

Retrouvez-nous sur :

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

Prochaine dates :

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

L'hymne à l'espoir

 

 

Il y a dans nos mains des pensées qui s'embrassent

Qui consument les cœurs, que consomme la rage

Volute de fumée qui détourne le regard

De ces braises rougeoyantes au milieu du brouillard

Qui s'attisent et qui s'assemblent

Pour une cause pour une idée

Croyant dur comme fer que c'est ensemble

Que les choses pourront changer.

 

Il y a dans nos mains de très jolies naufrages

Des épaves de raisons qui disparaissent au large

Les ports ne sont plus libres d'amarrage

Excepté ces phares qui se dressent sur les côtes sauvages

Ces maisons qui ouvrent leur porte

À des migrants un peu perdus

Quitte à se prendre des coups de pioches

Par une police, hélas non corrompue

 

REFRAIN

C'est un cri qui vient du coeur pour ceux

Qui ont le coeur bien rempli

Rempli d'envies et d'espoir pour ceux

Qui gardent l'espoir en vie

 

 

Il y a dans nos mains des briques entassées

Pour garder au chaud des idées cloisonnées

Dîner en paix sans être dérangé

Par la chaleur des corps sous un ciel étoilé

Qui s'investissent jour après jour

Pour nourrir les ventres creux

Donner un peu d'amour

À ceux qui n'ont plus de chez eux

 

Il y a dans nos mains des montagnes de causettes

Qui tournent en rond sous un soleil de plomb

Des valeurs éternelles vouées à disparaître

Et à l'ombre des raisons ces flocons qui tiennent bons

De tous ceux qui réaprennent à vivre

Des solutions plein la cervelle

Tous ceux qui transmettent le sourire

Pour ne pas oublier que la vie est belle

 

 

 

 

REFRAIN

C'est un cri qui vient du coeur pour ceux

Qui ont le coeur bien rempli

Rempli d'envies et d'espoir pour ceux

Qui gardent l'espoir en vie